Chouquettes

La pâte à chou … un grand, très grand classique de la pâtisserie française. C’est bon, très bon mais c’est susceptible, très susceptible.

Il était une fois, un Homo sapiens voracum paternel faisant des mini-chous de manière assez périodique. L’aînée était alors petite (en âge, parce qu’en taille, c’est toujours le cas ‘-.-) et se ravissait de ces petits goûters moelleux et sucrés. Cependant, après que le premier Homo sapiens voracum fraternel ait oublié de surveiller une fournée, la rendant aussi noire que du charbon… les chouquettes tombèrent dans l’oubli. En âge de toucher à un four, l’aînée se décida alors à renouer avec ses souvenirs pour vous livrer cette petite recette.

??????????

Plus sérieusement, la pâte à chou c’est physique ! Vous avez évidemment la solution de facilité : le robot. Cependant, si vous souhaitez faire vos bras, cette recette est faite pour vous !

RECETTE

Pour 30 à 40 chouquettes (taille choux de pièce montée)

1. Ingrédients :

  • 125 mL de lait
  • 125 mL d’eau
  • 80 g de beurre
  • 1/2 cuillère à café de sel
  • 150 g de farine
  • 1/2 cuillère à café de levure
  • 4 oeufs
  • sucre perlé

2. Marche à suivre :

  • Préchauffez votre four à 210°C,
  • Mettez dans une casserole, le lait, l’eau, le beurre coupé en dés et le sel, faites bouillir ce mélange,
  • Quand le beurre a totalement fondu, retirez la casserole du feu et incorporez-y le mélange farine-levure,
  • Mélangez vigoureusement, et éliminez toutes traces de grumeaux,
  • Séchez la pâte à feu doux (l’opération prend une à deux minutes),

clin d'oeilVous saurez que la pâte est sèche lorsqu’elle forme une boule non collante, qui roule en suivant la cuillère dans la casserole.

  • Versez la boule de pâte obtenue dans un saladier et y ajouter un œuf en mélangeant vigoureusement,
  • Une fois le premier incorporez, faites la même chose avec le deuxième et ainsi de suite,
    Arrêtez de mélanger lorsque la pâte est parfaitement lisse et que vous n’avez plus de bras :p

Il y a ensuite deux écoles :

  • A la manière professionnelle : Vous avez une poche à douille suffisamment grande (j’ai découvert que ce n’était hélas, pas mon cas) :
    –  Remplissez la poche à douille, éliminez toutes les bulles d’air,
    –  Faites des petits tas de pâte de 3-4 cm de diamètre sur une plaque recouverte de papier cuisson,
    –  Espacez-les de 5 cm à peu près, et pensez à rabattre si nécessaire, les petits becs formés.
  • A la manière système D : Vous n’avez pas de poche à douille ou alors une faite pour de la dinette :
    –  Prenez deux cuillères à café,
    –  Remplissez une des deux cuillères avec de la pâte et formez une boule, en passant la pâte d’une cuillère à l’autre,
    –  Déposez la boule ainsi formée sur une plaque recouverte de papier cuisson en l’espaçant de sa voisine d’à peu près 5 cm.
  • Parsemez vos choux de sucre perlé, tapez légèrement le dessous de la plaque pour que le sucre reste sur la pâte lorsque le chou va gonfler !
  • Enfournez pendant 15-20 minutes, four fermé (ne pas l’ouvrir !),
  • Lorsque les choux sont dorés à souhait, éteignez votre four et ouvrez le très légèrement (coincez une cuillère à bois pour bloquer la porte, cela permet de dessécher les choux, sans qu’ils se dégonflent) -> Au moins 10 minutes.

??????????

A la sortie du four, ne superposez pas vos choux, ils ramolliraient.

Vous pouvez les déguster comme tels ou les garnir : crème pâtissière, ganache au chocolat, caramel, … La gourmandise vous laisse le champ large !

Si vous préférez les choux façon éclair, le procédé est le même : formez des boudins de pâte à chou, ne disposez pas de sucre perlé, les cuire et pour finir garnissez-les d’une crème à votre convenance puis, glacez-les (je publierai sans doute un exemple d’ici la fin de l’année : Noël et Nouvel An sont de très bons prétextes :p).

DSCN8378-pola

0 0

Leave a Comment