Chelsea Buns

Un autre reste de mon séjour londonien, les Chelsea Buns. On pourrait les apparenter aux, plutôt classiques, escargots aux raisins ou lorsque l’on vient de l’Est, aux Schneck. Vous savez ces pâtisseries, que l’on prend plaisir à dérouler parce qu’elles sont de plus en plus moelleuses et fondantes lorsque l’on s’approche du centre ? 🙂

Chelsea est un quartier londonien, juste au Sud de celui de Kensington.
En parlant de Kensington, c’est justement dans mon café préféré, le Kensington (à Nancy cette fois :p) que je me suis souvenue d’à quel point les Chelsea Buns étaient bons. Il y a quelques semaines, ils ont exceptionnellement fait des Cinnamon Rolls. Comme leur nom l’indique, les Cinnamon Rolls sont une pâtisserie à la cannelle, elles sont faites sur le même principe : une pâte briochée roulée.

P1050540Les classiques Chelsea Buns sont au raisin sec, c’est d’ailleurs cette recette que je vous présente, mais n’hésitez pas à lire les quelques variantes à la fin de la recette !

La recette originale des Chelsea Buns daterait du XVIII° siècle et aurait été créée dans une pâtisserie / salon de thé londonien, la Chelsea Bun House, qui se situait dans le quartier de Chelsea (on n’aurait pas deviné ^^). Si l’établissement d’origine a été détruit, la recette est restée, pour le bonheur de nos papilles.
Les Chelsea Buns accompagnent assez souvent un thé et ont la particularité de se cuire dans un moule à gâteau carré. Les escargots alors collés les uns aux autres forment des “parts” de gâteau rendant la recette très familiale et agréable pour un goûter !

RECETTE :

1. Ingrédients :

Pour la pâte / les buns :

  • 250 g de farine
  • 1 cuillère à soupe de sucre
  • 10 g de levure sèche de boulanger
  • 1 cuillère à café de sel
  • 20 g de beurre
  • 150 mL de lait
  • 1 oeuf

Pour la garniture :

  • 30 g de beurre doux fondu
  • 50 g de vergeoise
  • 80 g de raisin sec de Corinthe
  • 1 pomme verte

ShoppingLa vergeoise est un sucre originaire du Nord. Il est roux est assez humide. Son goût est un peu semblable à celui de la cassonade et est beaucoup plus doux que le sucre muscovado, très peu raffiné.
On trouve de la vergeoise dans toutes les grandes surfaces normalement. Si vous n’en avez/trouvez pas, utilisez du sucre roux 😉

Pour le nappage :

  • 3 cuillères à soupe de sucre en poudre
  • 2 cuillères à soupe d’eau

2. Marche à suivre :

Pour la pâte / les buns :

  • Sortez le beurre afin de le laisser ramollir,
  • Versez deux cuillère à soupe d’eau tiède sur la levure afin de l’activer, (10-15 minutes),
  • Faites tiédir le lait,
  • Mélangez dans un saladier la farine avec la levure, le sucre et le sel,
  • Incorporez le beurre à la pâte,
  • Battez l’œuf dans un bol et ajoutez-y le lait, tout en remuant afin de ne pas cuire l’œuf,
  • Versez doucement sur le mélange farine-beurre,
  • Travaillez la pâte en ajoutant ci-besoin du lait tiède ou de la farine,
  • Sur un plan de travail fariné, pétrissez la pâte jusqu’à obtention d’une pâte lisse et élastique (10 minutes),
  • Faites une boule et déposez la pâte dans un saladier, recouvrez d’un torchon et laissez reposer une heure, de préférence dans un endroit chaud (radiateur, micro-onde éteint fermé, près d’une casserole qui chauffe, …).

La pâte doit doubler de volume !

Pour la garniture :

  • Pelez et rappez la pomme (ou taillez la sous forme de pomme-paille),
  • Faites fondre le beurre et le sucre,
  • Ajoutez-y les morceaux de pomme et les raisins,
  • Beurrez un moule carré,
  • Dégazez la pâte qui aura levé (donnez des coups de poing dedans ^^) et étalez-la de façon à former un rectangle,
  • Disposez le mélange pomme-raisin de façon uniforme sur la pâte,
  • Roulez la pâte et soudez bien le bord en pinçant la pâte,
  • Découpez sur le boudin forme 9 tranches de 3-4 cm d’épaisseur,
  • Disposez-les côte à côte dans le moule carré,
  • Laissez reposer les Chelsea buns en devenir pendant au moins une demi-heure.

Les buns doivent sinon doubler de volume, être proche de se toucher à la fin de la levée !

  • Préchauffez votre four à 180°C,
  • Enfournez le plat pendant 20 minutes jusqu’à ce que les escargots deviennent dorés

Pour le nappage :

  • Dans une casserole, faites fondre le sucre dans l’eau,
  • A l’aide d’un pinceau, badigeonnez les escargots afin qu’ils aient une belle brillance.
  • Avant de servir, saupoudrez d’un mélange 1 pour 3 de cannelle et de sucre.

Si les raisins ne sont pas votre tasse thé, vous pouvez les remplacer par des pépites de chocolat. D’ailleurs je vous conseille l’association poire-chocolat !

Afin de simplifier la recette, vous pouvez utiliser du beurre et du sucre roux, auxquels vous ajouterez un peu de cannelle. Le beurre fondu créera un moelleux sucré à la cannelle à l’intérieur de l’escargot brioché : un délice 😉

P1050541-pola

0 0

0 Comment

  1. J’y ferais bien un crok à ton buns !

    Reply
    • C’était ma première expérience, et j’ai refait un plongeon dans mes souvenirs londoniens, alors je ne peux que te le conseiller ^^

      Reply
  2. Ils me font trop envie ! Est-il possible de faire la pâte à la MAP ? merci et bonne journée.

    Reply
    • Bonjour ! Ces Chelsea buns sont super bon, vous avez bien raison 😉
      Je n’ai pas de machine à pain mais j’imagine que vous pouvez pétrir et laisser pousser la pâte dans une MAP pour ensuite la façonner comme vous le voulez. La pâte reste une pâte à brioche plus ou moins classique donc je ne vois pas de raisons empêchant l’utilisation d’une MAP pour cette recette.
      En espérant avoir répondu à votre question, je vous souhaite une très bonne soirée !

      Reply

Leave a Comment